Comment assurer au mieux son Kelly de Hermès ?

Classique indémodable, audacieux et moderne, le Kelly a de quoi marquer son audience. Sans conteste l’un des sacs les plus mythiques de l’incroyable maison Hermès, il transcende les années et ne prend pas une ride.

Empli d’histoire, le Kelly est l’objet de convoitise de nombreux acheteurs, alors autant protéger ce bijou. Pablo vous explique comment.



Un vrai sac de princesse


Depuis 1837, la maison Hermès produit des trésors de modernité et de qualité, d’abord en tant que harnacheur, puis dans le domaine de la sellerie automobile et enfin avec la maroquinerie.

La maison de mode devient rapidement la référence chic pour les amateurs de beaux objets et ce, dans le monde entier.


Le succès d’Hermès règne sur le monde du luxe grâce à son esprit d’innovation, mais également dans sa quête d’outrepasser les codes établis par la mode. Le Kelly en est un exemple emblématique. Il est créé en 1892, par Thierry Hermès, fondateur de la maison. Initialement baptisé Haut à Courroies et destiné aux cavaliers, il sera revisité en 1935 par Robert Dumas-Hermès pour devenir l’un des sacs les plus recherchés au monde.

Avec sa forme trapézoïdale, son rabat à découpe, ses deux sanglons et sa poignée, le Kelly est audacieux, et les clients en raffolent.


Si l’accessoire est apprécié, un événement particulier le propulse au rang de légende. À la fin des années 50, la princesse Grace Kelly de Monaco est prise en photo par le magazine américain Life, tentant de dissimuler sa récente grossesse avec son sac Hermès. Le cliché fait le tour du monde, il donne à cet accessoire une notoriété internationale et un nouveau nom.





Un objet spéculatif


Investissement ou pur plaisir, le Kelly est intemporel et les ventes aux enchères en témoignent. Sachant que l’offre en magasin est bien moins importante que la demande, le marché de la seconde main est très dynamique et spéculatif.

Les estimations évoluent selon la couleur, l’état, les matériaux ainsi que la taille et la rareté du sac. Un Kelly 28 en veau acheté en magasin environ 7 500 € peut-être vendu jusqu’à 25 000 € en seconde main.

Certaines perles rares sont adjugées à des prix beaucoup plus conséquent. Citons le modèle en crocodile Himalayan, adjugé près de 425 000 € par Christie’s Hong Kong en novembre 2020. Ou encore le très beau Kelly 25 en crocodile Nitolicus vert émeraude, vendu près de 112 000 €, par la même maison.


Crocodile Himalayan

Comment protéger son Kelly ?


Il est impératif de protéger son Kelly de l’humidité ainsi que de la chaleur, tout en évitant une possible déformation dûe à une surcharge du sac. Pensez à le “bourrer” lorsqu’il est rangé et à le conserver dans son dustbag.


Lorsqu’ils sont portés, ces sacs iconiques sont exposés à l’usure et à la convoitise des voleurs.

Il est nécessaire de souscrire une assurance adaptée, idéalement en valeur agréée. Cette approche assurantielle spécifique permet d’être indemnisé rapidement et facilement en cas de sinistre. N’oubliez pas de vérifier les garanties dites “hors de la demeure” afin d’être protégé aussi dans la rue.


Contactez les experts Pablo ! Nous dressons un inventaire descriptif et estimatif de vos trésors, que vous pouvez transmettre à votre assureur. Cette expertise vous permet d’assurer votre collection au plus juste.



Vous souhaitez faire estimer vos sacs Kelly en vue d'assurance ?


Demandez nous un devis personnalisé et gratuit en cliquant ici.

Contact : Charlotte Vinciguerra - 07.52.55.79.97 - cvinciguerra@pablo-collection.com


© Crédits photos : Artcurial.


Recent Posts

See All

La Daytona de Rolex est un garde-temps mythique, convoité par de nombreux collectionneurs. Représentation de succès et merveille de précision, elle est aussi devenue un investissement inégalable. En e