Comment bien protéger ses sculptures ?


Les sculptures font partie du rang des arts les plus « nobles ». Dès la préhistoire, les hommes travaillaient le bois, la terre, ou encore la pierre. Les années ont passé mais l’intérêt pour cette discipline n’a pas décru. Aussi impressionnantes que fragiles, ces œuvres méritent toute votre attention et vos soins. Pablo vous explique comment protéger au mieux vos sculptures.


Laurent Hache
Laurent Hache

Nous nous sommes adressés à Laurent Hache, afin de vous fournir l’article le plus complet possible. Co-fondateur du Cabinet Pablo, spécialiste dans la réalisation d’inventaires d’assurance des objets d’art et précieux, ainsi que la prévention des risques et dans le conseil de l’achat et la vente d’œuvres d’art d’exception, notre expert nous a confié tous ses secrets.


Une histoire d’amour qui fait pâlir

Tout comme Pygmalion qui est tombé amoureux de sa sculpture Galatée. Nous, simples Hommes, sommes totalement envoûtés par cette activité artistique.

Du plâtre à l’argile en passant par l’ivoire, les combinaisons pour créer ces œuvres d’art en trois dimensions, sont innombrables. Les techniques et matériaux sont tellement variés qu’il est impossible de se lasser.

On distingue trois types de sculptures : le bas-relief qui se détache à peine du fond ; le haut-relief, toujours solidaire de son support ; et la ronde-bosse qui n’est plus liée à un fond.

Les mouvements artistiques sont nombreux ce qui ouvre un champ des possibles immense en matière de création sculpturale, d’autant plus de nos jours avec les nouvelles technologies.


L'homme au doigt - Alberto Giacometti

La course au top 1

Après la peinture, ce sont les sculptures qui font parler d’elle. Selon notre expert, les pièces qui ont le plus de valeur actuellement sont les sculptures contemporaines, on peut notamment citer Jeff Koons, grand leader dans ce secteur. Il fait partie des artistes vivants dont les œuvres sont les plus chères du monde : Rabbit a été adjugé 91,075 millions de dollars par Christie’s en 2019.

L’art contemporain peut facilement atteindre des prix entre 20 et 50 millions, pour autant c’est Alberto Giacometti qui est en tête des résultats. L’homme au doigt, sculpture surréaliste et notamment la plus chère du monde, a été vendue 141,3 millions de dollars chez Christie’s en 2015.

Au fil des siècles, la discipline a connu des grandes avancées et a vu passer de nombreux grands maîtres qui restent gravés dans l’histoire de l’art.


Rabbit - Jeff Koons ©Seth Wening

Attention à la poitrine et aux fesses

Pour conserver au mieux vos sculptures voici quelques conseils de Laurent Hache.

Il faut éviter de les manipuler. En effet, on remarque souvent que les poitrines, les fesses et les sexes sont les parties les plus endommagées des œuvres car elles sont souvent touchées.

Il n’y a qu’à regarder la statue en bronze à l’effigie de Cristiano Ronaldo qui trône à Funchal. À force d’être touché et empoigné, l’entrejambe de l’attaquant Portugais est maintenant tout luisant.

Il est également important de ne pas les entretenir avec des produits chimiques.

Malheureusement même en suivant ces recommandations, vous pouvez rencontrer quelques problèmes de conservation. Le plus flagrant est celui des œuvres des années 70, utilisant des matériaux uniques comme le plexiglas qui, malheureusement, va jaunir au fur et à mesure des années. Certaines sculptures sont même dites “éphémères”, elles sont destinées à disparaître.

Diverses modalités sont indépendantes de la volonté de l’acheteur. C’est pour cela qu'il est d’autant plus important de faire valoriser vos biens pour être assuré en valeur agréée.

©Andres Herrera

Comment valorise-t-on une sculpture ?

De nombreux paramètres sont à prendre en compte afin de valoriser correctement vos sculptures.

Le prix de l’œuvre réside tout d’abord dans l’unicité de la sculpture. Les dimensions sont également à prendre en compte : les sculptures dépassant les 1 m de hauteur ont souvent plus de valeur. La notoriété de l’artiste, le sujet de l’œuvre ainsi que son pédigrée sont à prendre en compte. L’œuvre doit avoir été produite sous le contrôle de l’artiste et enfin l’état de la patine et de la ciselure doivent être irréprochables. Si la patine a été retirée à cause de l'oxydation, elle aura forcément moins de valeur qu’une sculpture avec une patine uniforme et d’époque.

Comme vous pouvez le voir, de nombreuses modalités sont à prendre en compte afin de valoriser correctement vos sculptures. Pour suivre les évolutions du marché, il est nécessaire de faire appel à un expert tous les 5 ans environ. Pour les sujets plus spéculatifs, la cadence sera un peu plus soutenue. C’est le cas de l’art contemporain, où certaines sculptures peuvent prendre 100% de leur valeur en 1 an.

Que vous ayez des sculptures, des peintures, des sacs, du mobilier Design… n’hésitez pas à nous contacter.



Ayez la tranquillité d’esprit d’être mieux protégé, contactez Pablo Collection.



Vous souhaitez faire estimer vos tableaux en vue d'assurance ?


Demandez nous un devis personnalisé et gratuit en cliquant ici.



Contact : Charlotte Vinciguerra - 07.52.55.79.97 - cvinciguerra@pablo-collection.com